Introduction

Le sujet de l’énergie solaire est central dans la Transition Énergétique opérée en France, mais aussi à l’échelle mondiale. C’est en effet une énergie renouvelable disponible partout et adaptable dans de très nombreux cadres et applications : bâtiments, réseaux, mobilité, etc.

L’Agence Internationale de l’Énergie (www.iea.org) a mis en place depuis plusieurs décennies des Programmes Collaboratifs de Travail visant à mutualiser les travaux d’experts internationaux dans de nombreux domaines … dont le solaire.

L’ADEME en tant que mandataire français pour la conduite de la présence française dans les Programmes dédiés à l’énergie solaire (https://www.ademe.fr/collaboration-lagence-internationale-lenergie), a souhaité promouvoir les informations et les possibilités de participation à ces 3 programmes, forums d’innovations sur les sujets solaires :

  • Photovoltaïque : programme PVPS ;
  • Chauffage et climatisation solaire : programme SHC ;
  • Solaire thermique concentré : programme SolarPaces.

Ce portail hébergé par l’ADEME permet de recueillir de nombreuses informations sur les participations françaises actuelles dans les différents travaux des programmes, mais aussi sur les modes de fonctionnement et d’adhésion/participation à ces travaux.

L’objectif de cette newsletter, de rythme semestriel, est d’informer la communauté française (industrielle, institutionnelle, mais aussi le monde de la recherche) sur les travaux en cours, les évènements liés aux programmes, mais aussi sur les résultats obtenus.

Un code de couleur vous permettra de bien distinguer les différents programmes : PVPS en bleu, SHC en orange et SolarPaces en rouge.

L'accompagnement de la représentation française auprès de l'ADEME pour ces 3 programmes solaires est effectué par TECSOL (Daniel Mugnier) pour SHC et PVPS et par le CNRS (Alain Ferrière) pour SolarPaces.

Les PCT solaires en 3 mots

Le programme Photovoltaic Power Systems (PVPS) a été créé en 1993 et compte 32 pays membres. Sa mission est de faciliter la transition énergétique en menant des recherches à propos de la conversion photovoltaïque de l’énergie solaire en électricité.

Le programme PVPS travaille actuellement sur les sujets suivants :

Task 1: Strategic PV Analysis & Outreach

Task 9: Deploying PV Services for Regional Development

Task 12: PV Sustainability

Task 13: Performance, Operation and Reliability of Photovoltaic Systems

Task 14: High Penetration of PV Systems in Electricity Grids

Task 15: Enabling Framework for the Development of BIPV

Task 16: Solar Resource for High Penetration and Large Scale Applications

Task 17: PV for Transport

Pour plus d'informations sur les objectifs de chaque tâche : http://www.iea-pvps.org/

Le programme Solar heating and cooling est l’un des premiers de l’Agence internationale de l’énergie. Les principaux sujets sont l’eau chaude sanitaire, le chauffage/climatisation du bâtiment, les réseaux de chaleur et les applications industrielles.

Le programme SHC travaille actuellement sur les sujets suivants :

Task 63 - Solar Neighborhood Planning

    Task 62 - Solar Energy in Industrial Water & Wastewater Management

    Task 61 - Integrated Solutions for Daylighting and Electric Lighting

    Task 60 - Application of PVT Collectors and New Solutions in HVAC Systems

    Task 59 - Renovating Historic Buildings Towards Zero Energy

    Task 58 - Material and Component Development for Thermal Energy Storage

    Task 56 - Building Integrated Solar Envelope Systems for HVAC and Lighting

    Task 55 - Towards the Integration of Large SHC Systems into District Heating and Cooling (DHC) Network

Pour plus d'informations sur les objectifs de chaque tâche : http://www.iea-shc.org

Solar Power and Chemical Energy Systems (SolarPACES) est un réseau international indépendant sur le solaire thermodynamique. Sa mission est de faciliter le développement et le déploiement de la technologie STD.

Pour plus d'informations sur les objectifs de chaque tâche : https://www.solarpaces.org/

Conférences et évènements à venir

  • Journée technique solaire photovoltaïque dédiée à l’innovation :

Cette journée spécifique et entièrement gratuite aura lieu le 28 novembre 2019 à Valbonne au sein de l’ADEME et aura pour vocation de présenter les grandes tendances techniques de la filière : présentation de programmes de recherches (BIPV, LCA, solaire et mobilité) par des membres des tâches de l’AIE SHC

La journée sera agrémentée de séances d’échanges et de débats, de conseils pour s’inscrire dans les tâches de l’AIE et offriront la possibilité aux participants d’échanger avec des experts travaillant au sein des Tâches de PVPS.

Programme à venir...

  • Conférence EU PVSEC (organisée avec le support de PVPS)

Date: 09 - 13 septembre 2019

Description: EU PVSEC est la plus grande conférence internationale sur la recherche, les technologies et les applications photovoltaïques, et l’un des salons internationaux les plus importants de l’industrie photovoltaïque. Il rassemble la communauté PV mondiale pour mener des affaires, créer des réseaux et présenter et discuter de derniers développements et innovations en matière de photovoltaïque. Il s’agit d’une plateforme mondialement reconnue de science à science, d’entreprise à entreprise et de science à industrie, centrée uniquement sur le secteur mondial des panneaux solaires photovoltaïques. EU PVSEC 2019 se tiendra à Marseille du 9 au 13 septembre 2019. La 36ème édition de cette conférence et exposition offre à nouveau une excellente occasion de se tenir au courant des dernières évolutions du marché, techniques et scientifiques dans le secteur en pleine mutation de l'énergie solaire.

La conférence s'articulera autour des principaux sujets suivants:

• Nouveaux matériaux et concepts pour les appareils photovoltaïques

• Matériaux et cellules en silicium

• Pérovskites, autres systèmes photovoltaïques à base de silicium et dispositifs à jonctions multiples

• Modules Photovoltaïques et Composants BoS

• Systèmes PV et stockage - Modélisation, conception, fonctionnement et performances

• Applications PV et intégration

• Finance, Marchés et Politiques Des informations détaillées sur l’éventail des sujets de conférence et les procédures de soumission de votre résumé sont disponibles en annexe.

Ne manquez pas l’occasion de participer activement à cet évènement inspirant de l’énergie solaire photovoltaïque en 2019 !

L’évènement sera gratuit et décomposé en 2 journées successives :

  • le 25 septembre : La preuve par l’exemple : retours d’expérience présentés par les acteurs des Grandes Installations Solaire Thermique (AMO, tiers investisseurs, énergéticiens) lauréats de l’AAP Grandes installations solaire thermique de l’ADEME
  • le 26 septembre : Les grandes tendances techniques : présentation de programmes de recherches (PVT, froid solaire, intégration en industrie) par des membres des tâches de l’AIE SHC.

Les journées seront agrémentées de séances d’échanges et de débats, de conseils pour s’inscrire dans l’AAP ou dans les tâches de l’AIE et offriront la possibilité aux participants d’échanger avec des partenaires de projets potentiels.

Cliquez sur le lien pour l’inscription (gratuite) aux journées solaires thermiques de l’ADEME

Coorganisé par le programme SHC et ISES, cet évènement à ne pas manquer aura lieu du 4 au 7 novembre à Santiago du Chili. Le comité organisateur international et le comité scientifique travaillent d'arrachepied pour faire de cet évènement une nouvelle plateforme réussie pour la communauté internationale de l'énergie solaire et des énergies renouvelables. Ce sera l’évènement majeur dans le domaine du solaire thermique en 2019 à l’échelle internationale.

  • Journée technique solaire à concentration dédiée à l’innovation

Cette journée spécifique et entièrement gratuite aura lieu le 18 novembre 2019 à Valbonne au sein de l’ADEME et aura pour vocation de présenter les grandes tendances techniques de la filière : présentation de programmes de recherches (technologies, exploitation, tendances du marché) par des membres des tâches de l’AIE SolarPaces.

La journée sera agrémentée de séances d’échanges et de débats, de conseils pour s’inscrire dans les tâches de l’AIE et offriront la possibilité aux participants d’échanger avec des experts travaillant au sein des Tâches de SolarPaces.

Programme à venir...

Nous sommes heureux d’annoncer que SolarPACES 2019 sera à Daegu, en Corée du Sud, du 1er au 4 octobre 2019.

Cette conférence offrira à nouveau un programme de conférences scientifiques et techniques qui permettra aux industriels, aux chercheurs, aux acteurs politiques et financiers et aux experts du monde entier de rassembler et de partager leurs points de vue sur les activités de R et D récentes et les nouveaux développements de la technologie CSP, en mettant l'accent sur le développement, le marketing et la commercialisation.

Quelques résultats

Ce rapport, publié en mai dernier, présente les données de marché rapportées préliminaires pour 2018. Elles indiquent un marché PV annuel au niveau similaire à celui de 2017. Au moins 99,9 GW de systèmes PV ont été installés et mis en service dans le monde l'année dernière, pour atteindre une capacité totale installée de 0,5 TW.

Le rapport annuel PVPS pour 2018, paru en mai 2019, résume les actions des pays membres et les activités de tous les programmes de recherche (tâches). Selon le rapport annuel, près de 100 GW, plus précisément 98 GW, de capacité photovoltaïque installée supplémentaire dans le monde en 2018 ont été relevés en 2018, ce qui porte la capacité installée cumulée au-dessus de 500 GW. La Chine, les États-Unis, l'Inde et le Japon ont représenté les principaux marchés en 2018. La partie spécifique concernant la France est située sur 4 pages entre pages 64 et 67.

Ce document est une étude comparative menée dans plusieurs pays africains (Cap-Vert, Burkina Faso, Bénin, Afrique du Sud, Kenya, Ghana) et asiatiques (Inde et Philippines) afin d'analyser et d'analyser leurs politiques d'autoconsommation photovoltaïque respectives.

  • Rapport « Les équipes de recherche BIPV et les installations de R&D BIPV, cartographie internationale » par la Tâche 15

Le rapport a pour objectif de cartographier les équipes de recherche et développement et les installations de test actives dans le BIPV. Il se concentre sur 17 pays membres de la tâche 15 de l'AIE PVPS et, par conséquent, le présent rapport ne fournit pas une liste exhaustive de toutes les équipes de recherche et de toutes les installations du monde...

  • État du marché mondial du solaire thermique Solar Heat World Wide 2019

Ce document permet de présenter l’état complet du marché du solaire thermique. Avec une approche statistique annuelle complète. Solar Heat Worldwide détaille également l'impact positif des technologies de chauffage et de climatisation solaires sur la protection du climat et un marché global qui retrouve des signaux positifs dans de nombreux pays. Les données sur les technologies PV-thermiques sont une nouveauté de l'édition 2019.

Dans le cadre de la Solar Academy du programme SHC, au sein de laquelle IEA SHC partage son travail et soutient la R et D et la mise en œuvre de projets de chauffage et de refroidissement solaires, ce webinaire a présenté la publication Solar Heat Worldwide le 3 juillet 2019

Ce webinaire met en évidence les principales données et conclusions des deux derniers rapports sur le marché du SHC: Solar Heat Worldwide. Évolution du marché mondial et tendances en 2018 du programme de chauffage et de climatisation de l'AIE (IEA SHC) et énergies renouvelables 2019. Rapport sur l'état d'avancement de REN21.

À la fin de 2018, la capacité thermique solaire cumulée en exploitation s'élevait à 480 GWth (686 millions de mètres carrés). Par rapport à l’année 2000, la capacité installée a été multipliée par 7,7.

En dépit de ces réalisations, le marché mondial de l’énergie solaire thermique a connu des temps difficiles au cours des dernières années. En 2018, des chiffres de croissance très positifs dans neuf des 20 pays les plus importants au monde indiquent un retournement du marché de l'énergie solaire thermique.

En outre, le nombre de systèmes à l'échelle du mégawatt pour le chauffage urbain ainsi que pour les applications industrielles montre des tendances positives. Un certain nombre de projets prometteurs ont été mis en œuvre, allant de petites installations de démonstration à de très grands systèmes d’une capacité de 100 MWth.

Enfin, les capteurs hybrides photovoltaïques et thermiques et leurs applications ont atteint un volume de marché remarquable. À la fin de 2018, plus d'un million de mètres carrés de collecteurs PVT étaient en service.

Ce document permet de réaliser une synthèse complète de tout le travail effectué par ce programme SHC tout au long de l’année 2018, à la fois au niveau de ses travaux de recherche (Tasks), mais aussi de ses activités de communication (Webinars, workshops, etc..).

Les collecteurs de PVT font toujours partie d'une approche système. Ces types de systèmes sont hautement intégrés. Ainsi, tous les composants doivent interagir les uns avec les autres de manière bien concertée et il est important de décrire cela de manière technique en incorporant les différentes informations nécessaires à l'interaction. Une possibilité de décrire l’interaction des collecteurs de PVT et d’autres composants dans un système consiste à utiliser une représentation des flux développée dans une tâche IEA SHC (Tâche 44). La représentation est appelée « diagramme de flux d'énergie » ou simplement « Square View » (vous comprendrez pourquoi) pour la visualisation des flux d'énergie entre les différents composants du système.

Dans le cadre de la Solar Academy du programme SHC, au sein de laquelle IEA SHC partage son travail et soutient la R et D et la mise en œuvre de projets de chauffage et de refroidissement solaires, ce webinaire a présenté la tâche 55 sur les Installations solaires thermiques Grandes Tailles le 21 mars 2019

Ce premier webinaire présente les derniers résultats de la tâche 55 de l'AIE-SHC sur l'intégration de systèmes SHC à grande échelle dans les réseaux de chauffage et de refroidissement urbains.

Le chauffage urbain à l'énergie solaire (SDH) en est au début du développement du marché. Les grandes centrales thermiques solaires alimentant les réseaux de chauffage urbain ne représentent qu'environ 1% de la capacité installée des systèmes solaires thermiques, malgré le fait que des prix compétitifs inférieurs à 40 € / MWh peuvent être atteints. À long terme, le chauffage urbain solaire pourrait représenter 4 à 15% du potentiel technique total de l’énergie solaire thermique.

Le but de ces travaux de l’AIE SHC est d’élaborer des exigences techniques et économiques relatives à l’introduction sur le marché de systèmes de chauffage et de refroidissement solaires à distance (DHC) pour un grand nombre de pays. Les activités visent à améliorer le savoir-faire technologique, le savoir-faire du marché et la compréhension des conditions aux limites, ainsi que de fournir un savoir-faire expert pour le lancement et la mise en œuvre de projets et pour la formation. Un élément clé sera la coopération directe d'experts SDH avec des associations et des entreprises du secteur du chauffage urbain afin de réduire l'écart entre ces secteurs.

Le webinaire de 90 minutes comprend une session de questions / réponses de 30 minutes.

En collaboration avec les pays membres, SolarPACES - Systèmes d'énergie solaire et chimique - a compilé des données sur les projets de concentration d'énergie solaire (CSP) dans le monde entier, comprenant des centrales en exploitation, en construction ou en développement. Les technologies CSP comprennent les systèmes paraboliques, à mémoire linéaire de Fresnel, à tour. Pour les projets d'énergie solaire à concentration individuelle, vous trouverez des profils comprenant des informations générales, une liste des participants au projet et des données sur la configuration de la centrale.

La tour Noor III CSP de 150 MW au Maroc a dépassé les objectifs de performance en matière d'intégration de la production et du stockage au cours des premiers mois d'exploitation et les couts de financement des projets de stockage en tour devraient s'aligner sur les taux de performance des capteurs paraboliques. En ligne depuis décembre, l'usine Noor III affiche les meilleures performances jamais obtenues pour la tour CSP avec stockage. (Crédit image: MASEN)

  • Que se passe-t-il chez et autour de nous dans le CSP
  • Australie (W.Stein, CSIRO)
    • Feuille de route publiée en 2018, 5 GW à installer en Australie d’ici 2040
  • Autriche (Markus Haider, TU Wien)
    • Heliovis: demo 1 MWth, 8m x 220m à Mercajugar en Espagne
  • Chili (Ana Maria Ruz, Solar and Energy Innovation Committee, CORFO)
    • Cerro Dominador: 110 MW CSP + 17,5 h stockage + 100 MW PV, mise en service en 2019-2020
    • CSP 28% du mix électrique en 2040 (PV 22%).
    • Chilean Clean Technology Institute en phase de création. 3 volets: 1-Énergie Solaire (combustibles solaires, chaleur solaire dans l’industrie minière, dessalement et traitement de l’eau, électricité solaire), 2-Matériaux du futur à base de lithium, 3-Extraction minière à faible émission.
  • Chine (Zhifeng Wang)
    • Première phase de 20 centrales pilotes (total 1350 MW) : 3 centrales en exploitation (total 200 MW), 7 centrales en construction (total 350 MW)
    • Recherches actives sur les cycles à CO2 supercritiques : programme de 4 ans (2019-2022) pour développer un récepteur, compresseur, turbine, échangeur sel fondu/s CO2 en collaboration entre industries et centres de recherche.
  • France (A. Ferriere, CNRS)
    • Centrale Fresnel, constructeur SunCNIM, 9 MW avec 4h de stockage, mis en service en cours (crédit photo SunCNIM)
  • Projets R et D sur technologie à tour et turbine à gaz, financements EU H2020: récepteur solaire et stockage à particules solides (projet NextCSP), récepteur solaire à air pressurisé et cycle combiné microturbine/ORC découplé par un stockage thermocline (projet Polyphem).
  • Israël (Gedeon Friedmann, Dep. of Energy)
    • 2 centrales 120 MW en exploitation: Ashalim Megalim (tour, sans stockage), Ashalim Negev (cylindre parabolique, 4h30 stockage sel fondu)
  • Italie (Massimo Falchetta, ENEA)
    • 8 projets de centrales approuvés (total 20 MW), dont 4 centrales en Sicile, technologie Fresnel à sel fondu avec stockage 15 à 20 h, mis en service entre 2019 et 2020.
  • Corée (Yong Heack Kang, KIER)
    • R&D sur cycles à CO2 supercritique (500°C/130 b)
    • Conférence internationale SolarPACES 2019: 1-4 Oct. 2019 à Daegu
  • Maroc (Hicham Bouzekri, MASEN)
    • Noor Middelt I et II: consultation pour 2 centrales hybrides CSP + PV de 400 MW, 5 consortiums en compétition
  • USA (Avi Shultz, US DOE)
    • Californie: énergie zéro carbone en 2035
    • Nouveau-Mexique: électricité zéro carbone en 2040
  • Espagne (Eduardo Zarza, CIEMAT)
    • Capacité installée en 2018: 104 GW, dont CSP 2,3 GW
    • Production électrique CSP en 2018: 4440 GWh
    • Nouveau plan national 2021-2030 pour l’Énergie et le Climat: 74% de l’électricité par EnR (42% de l’énergie par EnR)
    • Capacité attendue en 2030: 157 GW, dont CSP 7,3 GW

Nouveaux travaux à venir

  • Renewable Heating: Enhanced systems in a digital driven environment High Quality, Low Cost, High Performance (Task Definition Phase)

Cette nouvelle tâche est toujours en phase de concept. Elle mérite une attention particulière, car elle risque de présenter un intérêt particulier pour les phases de commissionnement et exploitation / maintenance des projets solaires thermiques à la fois en collectif et pour les grandes tailles (Réseau de chaleur et industrie). Les 3 principaux items qui seront traités dans ce projet seront : BIM (conception de l’installation), analyse des bases de données (IA, algorithme, plateforme, Big data) et systèmes IoT et business models.

Plus d’infos : daniel.mugnier@tecsol.fr

Cette nouvelle tâche intitulée Task 63 va permettre notamment de fournir des outils pour l’organisation spatiale de l’aménagement d’une ZAC par exemple avec le positionnement du solaire). Voici les principales informations sur celle-ci : Outils de conception solaire dans la ville (voisinage) et avec des études de cas. Intérêt de 58 experts et 40 organisations. Second meeting de définition en mars 2019. La différence essentielle avec la Tache 51 est de se focaliser uniquement vers le Voisinage. Pas de nouveau outil prévu, mais objectif de créer des liens entre les outils existants des différents partenaires.

La réunion de lancement est prévue à Chambéry/France du 22 au 24 octobre 2019.

Plus d’informations : Maria Wall / maria.wall@ebd.lth.se

  • Solar Cooling for the Sunbelt with Mission Innovation Challenge #7 (Concept Paper)

Ce projet est en droite ligne avec les nombreux travaux sur la climatisation solaire effectués par SHC depuis de nombreuses années. En particulier, il fait écho à un travail en cours au niveau de l’ADEME pour développer la climatisation solaire vers les pays émergents et en particulier l’Afrique. Des PME françaises sont bien placées pour contribuer à cette tendance mondiale très importante du développement des besoins en climatisation, surtout dans les pays émergents (https://www.iea.org/topics/energyefficiency/buildings/cooling/). Le projet est accompagné d’un Concept Paper construit par Uli Jakob (Allemagne) et qui a été présenté en juin 2019 à Vienne et il a été validé pour rentrer dans une phase d’initiation. Cette initiative sera portée également par des pays émergents comme l’Égypte et la Tâche devrait démarrer courant 2020.

Plus d’infos (notamment accès au document de présentation du Concept) : daniel.mugnier@tecsol.fr

  • Solar Process Heat (Concept Paper) :

Ce projet de nouvelle Tâche, porté par le centre de recherche SPF en Suisse, est assez stratégique pour la France, car elle est en parfaite résonance avec les besoins en innovation dans le secteur du solaire thermique grande taille pour l’industrie. Notamment avec une sous tâche dédiée à la « Modularisation » (Subtask B – Modularization - Modular system concepts for solar process heat applications - Standard packages for collectors and hydraulics (easy installation; easy dismantling) - Development of “standard” (recommended) interfaces for solar process heat applications) qui est un sujet crucial pour le développement de ce type de projets en France. Ce projet amène avec lui la volonté de développer des outils de calcul directement utilisables par les bureaux d’études (donc n’utilisant pas TRNSYS ou POLYSUN) voire même les responsables techniques des entreprises cibles. Prochaines réunions : 10 septembre 2019 (Rapperswil, Switzerland), octobre 2019 (Daegu, South Korea) et novembre 2019 (Santiago de Chile).

Plus d’infos : daniel.mugnier@tecsol.fr

TASK I : Solar Thermal Electric Systems (Leader Mark Mehos, NREL, USA)

Une base de données des centrales CSP exploitées est disponible avec 97 centrales disponibles. Est explicitée également l’identification des problèmes d’exploitation par des études au cas par cas avec visite des centrales par un comité d’experts mandaté par SolarPACES et recherche des meilleures pratiques.

TASK III : Solar Technology and Advanced Applications (Leader Peter Heller, DLR, Allemagne)

Cette Tâche présente les modes d’emploi de techniques de mesure :

  • Guideline on Reflectance characterization, avec Guideline on durability testing of mirrors: rapport en cours de rédaction
  • Guideline on Module & Mirror characterization: achevé
  • Guideline on Receiver optical characterization: achevé
  • Guideline on Heliostat performance testing: version de travail publiée en juillet 2018
  • Guideline on Thermal Energy Storage characterization: en cours de rédaction

Pour accéder aux rapports, faire la demande auprès d’alain.ferriere@promes.cnrs.fr

TASK IV : Solar Heat for Industrial Processes (Leader Klaus Hennecke, DLR, Allemagne)

C’est une Tâche commune avec SHC Task 33 et Task 49.

Annonce : Il est proposé un meeting commun SHC/SolarPACES au printemps 2020

Comment adhérer aux programmes et leurs travaux

S’informer et échanger

  • Dissémination des résultats par les PCT (sites Internet, magazines, médias sociaux, conférences, journées techniques françaises) et donc par la présente Newsletter.

Participer !

  • S’informer, c’est bien, mais participer directement aux annexes ou aux tâches permet de mieux s’approprier les sujets ;
  • Consulter les sites des PCT sur les annexes et tâches en cours ou programmées ;
  • Prendre contact avec le coordinateur de l’annexe ou de la tâche pour discuter de votre envie de participer ;
  • Prendre ensuite contact avec l’ADEME qui formalise la participation (voir les points de contact sur les pages spécifiques sur chaque PCT).

Financement de la participation

  • L’ADEME paie les contributions annuelles françaises aux PCT. La participation de la France (accords signés par l'État) ouvre la porte aux acteurs français pour participer aux travaux de recherche et au partage des résultats ;
  • La plupart des PCT (comme PVPS, SHC et SolarPaces) sont « task shared » (les acteurs participants sont autofinancés ou financés ailleurs). Les PCT peuvent aussi être « cost shared ». Dans ce cas, les acteurs participants sont financés par le programme, suite à un appel à projets (c'est le cas de DHC). Il existe aussi des cas hybrides où les acteurs participants financent les couts du coordinateur d’une tâche ou d’une annexe (c'est le cas des PCT traitant de l’éolien (Wind) ou des pompes à chaleur (HPT)) ;
  • À terme, les activités au sein des PCT pourraient être éligibles aux appels à projets de R et D de l’ADEME :
    • Dans un premier temps, il s’agira de rendre les activités de valorisation éligibles (si dans les projets de R et D sont intégrés un temps d’échange, de présentation, de valorisation des travaux et des résultats associés) ;
    • Finalement, les activités de recherche au sein d’un PCT pourraient être éligibles, si le sujet est inclus dans le cahier des charges de l’appel à projets de l’ADEME.
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly